Cin&Soupe le jeudi 10 mai 2012 "Jamais le dimanche" de Jules Dassin




Cin&Soupe le jeudi 10 mai 2012 "Jamais le dimanche" de Jules Dassin
Projection de
"Jamais le dimanche" de Jules Dassin suivi d'une soupe d'haricot.


En 1959, Jules Dassin annonce le tournage d’un film intitulé Jamais le dimanche.
Aussitôt, on pense qu’il s’agit d’un nouveau polar, un de ces polars secs et nerveux qui ont fait sa notoriété à la fin des années 40. Le réalisateur américain a en effet marqué le genre avec Les Bas-fonds de Frisco, La Cité sans voiles, et surtout Les Forbans de la nuit, qui reste aujourd’hui encore un superbe et vénéneux diamant noir.
Par la suite, quand le maccarthysme l’a obligé à fuir les Etats-Unis pour l’Europe, Dassin a continué dans la même veine (Du rififi chez les hommes). Il a par ailleurs adapté des romans qui ne sont pas particulièrement gais (La loi d’après Roger Vaillant, Celui qui doit mourir d’après Kazantzakis). Bref, quand il met en chantier Jamais le dimanche, personne n’imagine qu’il en sortira une comédie. Seulement voilà, quelques mois plus tôt, ce grand pessimiste a rencontré une femme. Et sa vie et son cinéma s’en trouvent littéralement ensoleillés. Il faut dire que cette femme n’est autre que Mélina Mercouri !

Résumé :

Réalisé par Jules Dassin
Avec Melina Mercouri, Jules Dassin, Titos Vandis
1960 - 91 min
Scénario par Jules Dassin

Homère, un touriste américain, passionné par la Grèce ancienne et ses philosophes, arrive dans le port du Pirée. Dans un bar, il croise la route d'Ilya, une prostituée très populaire, libre et indépendante, qui "reçoit" chaque jour de la semaine, sauf le dimanche (ce jour-là est réservé aux amis - d'où le titre du film). Homère décide de faire son éducation et de la remettre dans le droit chemin. Elle délaisse "ses amis", réaménage son intérieur, s'habille plus décemment. Homère l'entraîne à la représentation des tragédies grecques.
Ce film est un hymne à la vie, à l'instant qui passe "carpe diem" (sens premier). Il faut avoir vu Ilya raconter une tragédie à sa façon.

Attention, les places sont limitées à 50.


RESERVATION : cineetsoupe@gmail.com

A Terrasse en ville à 20h au 26, rue des Trois Frères Barthélemy 13006 Marseille
P.A.F 10€. (soupe comprise)

Cin&Soupe le jeudi 10 mai 2012 "Jamais le dimanche" de Jules Dassin



Facebook
Twitter
Enville
Google+
Instagram
Votre alerte mail