Nouvel Observateur Spécial Immobilier n°2442 par Sophie Bonis 25 août 2011




Nouvel Observateur Spécial Immobilier n°2442 par Sophie Bonis 25 août 2011
Une vague sur laquelle surfent des agences spécialisées. " Les biens avec extérieur privatif, ceux avec de grands volumes ou surfaces atypiques restent rares à Marseille et sont très recherchés par les nouveaux arrivants. Ils se vendent à un prix supérieur à la moyenne. Entre 200 000 et 350 000 euros, la plupart des petits rez-de-jardin se vendent dans la journée" explique Anne-Patricia LESAGE, des agences partenaires Terrasse en Ville et Beaulieu Conseil. A Noailles, un rez-de-jardin à réhabiliter de 54m2 avec 60m2 de jardin et au fond une petite maison de 40m2 frappée de péril viennent d'être achetés 206 000 euros par des expatriés. Une petite fortune pour le quartier.

Sophie Bonis

Nouvel Observateur Spécial Immobilier n°2442 par Sophie Bonis 25 août 2011



Facebook
Twitter
Enville
Google+
Instagram
Votre alerte mail