FONDATION VASARELY

 
Unknown.jpeg

“Art et Architecture ne font qu’un”

Victor Vasarely

Vingt deux ans après la disparition de Victor Vasarely,  sa fondation fait peau neuve. Le génial plasticien est à l’honneur tout au long de l’année dans la capitale comme à Aix !

 C’est en 1976, alors qu’il est au sommet de sa gloire que Victor Vasarely ouvre les portes de sa fondation à Aix–en-Provence. Elle  est l’aboutissement de sa recherche plastique et est entièrement financée par le plasticien et sa femme.

 Inaugurée par Jaques Chirac, premier ministre le 14 février 1976, la fondation Vasarely est ancrée dans le quartier populaire du Jas de Bouffan. Une situation qui tenait à cœur au plasticien, Cézanne dont Vasarely était un fervent admirateur y ayant lui-même vécu.

La fondation se veut un lieu de vie, au cœur d’un quartier simple et authentique.

 La construction se fera en une année, record absolu, sous la houlette de l’architecte Jean Sonnier et en étroite collaboration avec Victor Vasarely. On peut désormais y admirer ses quarante quatre œuvres monumentales.

 Classée monuments historiques en 2013 la Fondation est le plus jeune bâtiment de France à obtenir ce titre.

 Remarquable exemple de synthèse entre architecture et arts plastiques, résolument contemporain et véritable temple des seventies, le bâtiment commençait à accuser le poids des années. Un relooking s’imposait.

Les travaux de restauration sont lancés en 2013 par l’architecte Jacques Repiquet, et ce début d’année  2019 voit l’achèvement des travaux. Une restauration qui s’est faite dans le plus pur respect du monument initial.   

 

 

 

 Le challenge était de respecter l’authenticité des bâtiments, la forme hexagonale de la façade, les verrières zénithales du toit, la polychromie, la conception paysagère originale et l’ambiance seventies tout en apportant des modifications obligatoires liées à un établissement public. Pari tenu !

 Le parc a subi un lifting complet et ressemble à nouveau au « glacis vert olive » voulu par Victor Vasarely. Les principales modifications ont été effectuées sur le bassin, la grande pelouse et la plantation d’arbres a redonné vie à cet espace vert.

Les façades qui présentent une alternance binaire de formes et de couleurs, rond carré, noir et blanc ont été restaurées dans le plus grand respect de l’œuvre initiale, ainsi dès son arrivée le visiteur pénètre-il dans l’univers visuel du plasticien.

 Alors que les travaux de restauration du bâtiment s’achèvent les deux années à venir verront la restauration des quarante et une intégrations monumentales restantes et c’est en 2012 que les travaux d’agrandissement débuteront. L’idée de l’extension souterraine consiste à augmenter la surface d’exposition de 1000 M2 sans pour autant changer visuellement le bâtiment actuel.

 Parallèlement la fondation accueillera de juin à octobre 2019 une vingtaine d’œuvres optiques et cinétiques de la collection du Centre Pompidou pour présenter au public l’importance de ce courant esthétique mais également sa diversité et sa persistance contemporaine.

 De son côté, le Centre Pompidou rend hommage à Vasarely  du 6 février au 6 mai,  à travers une exposition intitulée « Vasarely, le partage des formes ».

Y sont présentées 100 œuvres du Bahaus à l’occasion de son centenaire.

 Résolument tournée vers l’avenir, la fondation remplit une double fonction, pérenniser l’œuvre et le nom de son génial créateur et offrir aux générations à venir un véritable laboratoire d’idées.

 Fondation Vasarely

Ouvert tous les jours de 10hà 18h

Tarif plein : 12 euros

Tarif réduit : 9 euros

Tarif enfant : 5 euros