FONDATION CAMARGO

 
camargo.jpg

Un lieu unique

 
 

Julie Chénot est depuis 2014 directrice de la fondation « Camargo », lieu de résidence pour artistes et chercheurs.

Installée dans une splendide bastide, face à la mer et au cap Canaille à Cassis, cette fondation américaine existe depuis 1967, et a fonctionné jusque 2011 avec un simple programme d’appel d’offre plutôt orienté vers le monde anglo-saxon et coupée de son environnement local.

En 2014 le monde de l’art et de la recherche a beaucoup évolué. Julie Chénot est missionnée pour ouvrir Camargo à l’international, à l’expérimentation et l’inscrire davantage sur le territoire.

Des résidences de production ont accueilli avec les Ballets C de la B, le compositeur Fabrizio Cassol qui travaille avec Alain Platel, metteur en scène du « Requiem pour L. ». Ce spectacle est montré à Berlin en janvier 2018. On le retrouvera à Aix puis début juillet au festival de Marseille.

La résidence actuelle est un projet initié il y a quatre ans en lien avec le Parc des calanques et l’institut Pythéas.

Gilles Clément, paysagiste est invité à écrire un texte, posant un questionnement qui sera à l’origine d’un appel à résidence international. Artistes et scientifiques, en astrophysique, environnement, biodiversité, océanographie réfléchissent et travaillent ensemble sur la relation entre l’homme et la nature dans le contexte du parc des calanques, seul parc national urbain en Europe.

Il s’agit, également de sensibiliser le public sur la préservation contre la pollution humaine.

Hervé Matras

 

L’ADRESSE